Communiqué NPA 13 sur le second tour en PACA.

Les résultats des élections tant régionales que départementales ont une nouvelle fois confirmé l’inquiétant enracinement du FN-RN, y compris dans l’électorat populaire, mais aussi la montée de l’abstention.

Nationalement, ces résultats sont une claque pour le régime Macronien dont l’illégitimité est totale, et que l’alliance de LREM avec Renaud Muselier en PACA parvient difficilement à camoufler.

Les discours des un.e.s et des autres sur la « modernisation des outils démocratiques », technologique notamment, ou sur l’indifférence des abstentionnistes ne sont que gesticulations ridicules et mépris de classe.

Une des vraies causes de cette désaffection est l’absence de perspectives claires offertes aux travailleurset travailleuses et classes populaires face à la crise aggravée du capitalisme à laquelle la « gauche » institutionnelle est bien incapable de répondre.

Seule la nécessaire reconstruction de la conscience et de la mobilisation de classe saura redonner au monde du travail l’espoir qui lui manque, et ouvrir la voie au renversement révolutionnaire de ce système mortifère.

Dans quelques jours aura lieu le second tour qui verra s’opposer Droite extrême et Extrême droite.

Antifascistes, nous réaffirmons que pas une voix de travailleuse et de travailleur ne doit aller au RN.

Mais le NPA ne saurait en aucun cas appeler à renforcer Renaud Muselier, l’un de nos pires ennemis de classe et du climat, ou à un quelconque « Front Républicain » piteusement concédé par la « gauche » locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.